décembre 10 2019 0Comment

Immersion dans la formation sécurité chez PELLE TP

Les métiers de travaux publics sont nombreux et ont des importances diverses. De la construction d’infrastructures jusqu’à leur assainissement, ce domaine pointu nécessite des connaissances avérées. Mais cela ne soustrait pas les équipes sur le terrain des risques liés à leur travail. Une bonne formation en sécurité se révèle donc être un impératif. Nous allons justement vous en parler, dans cet article, dans l’Oise, chez PELLE TP (PTP).

De la sécurité à la pelle

Qu’il s’agisse des ouvriers, des Chefs chantier ou encore des Chefs d’équipe, ils restent tous exposés aux risques d’un chantier de travaux publics. Le monde du BTP regorge en effet de nombreux risques qui doivent être minimisés par la sensibilisation. Ces usagers de chantier doivent donc connaître la réglementation relative aux chantiers, les différents partenaires de préventions, les gestes de commandements, les règles liées à l’utilisation de l’outillage portatif. Pour ce qui est de la zone du travail, ces professionnels doivent être au faîte de son balisage, des précautions à prendre en utilisant les EPI.

Les EPI c’est quoi ?

Pour des travaux de canalisations, d’assainissement ou de voiries, il est essentiel de retenir les normes qui s’imposent dans chaque pays. En France et en vertu du Code du travail, la protection collective et individuelle doit être intégrée. Pour cela, il faut les équipements de protection individuelle (EPI). PTP ne déroge pas à ce principe. L’ importance de l’EPI est prouvée. L’omission du port de ses équipements de protection individuelle expose le technicien à des accidents de travail. Parfois taxés d’inconfortables par certains travailleurs, il est aujourd’hui possible d’en avoir à sa taille et sur mesure. Puisqu’il s’agit une obligation, il faut donc s’y plier pour éviter de fâcheuses situations. C’est le cas chez PTP.

Quels équipements de protection individuelle adéquats pour les travaux publics?

La prévention des accidents du travail est fondamentale pour toute entreprise. Sur un chantier, la première chose à protéger reste la tête. Ainsi, le port de casque est l’impératif auquel il faut satisfaire avant de franchir le pas du chantier. Une tête non protégée expose à des blessures mortelles. Le port des lunettes revêt également une importance capitale. Elles renforcent la protection des yeux de l’employé sur un chantier. Les lunettes protègent par exemple contre les projections d’objets, qu’ils soient pointus ou non. Les bouchons d’oreilles quant à eux sont dévolus à la protection de l’ouïe.

La prévention des accidents de travail passe aussi par une combinaison, un masque et des gants de travail. Ils protègent contre certains produits toxiques. Il faut, par ailleurs, des chaussures adéquates. Ses semelles sont faites à base de produit anti perforation. Elles permettent de limiter les risques de coupures lors des chutes d’objets tranchants ou lourds. L’équipement doit, en outre, être nettoyé après chaque utilisation, puis gardé au sec. Son efficacité passe en effet par son entretien rigoureux et sa vérification.

Pelle TP, dans un souci constant d’éviter les risques sur le terrain

Les travaux de voiries, d’assainissement tels que les rechargements de voies, les constructions de bâtiments, la pose de panneaux photovoltaïques qu’effectuent l’entreprise sont nombreux et variés. Tous ces travaux sont réalisés avec du matériel adapté pour un rendu sans faille. Vu qu’ils sont d’assez grande envergure, ces travaux peuvent d’ailleurs être propices à des incidents, presque accidents ou accidents. PTP, conscient de l’importance de la sécurité ses employés, veille scrupuleusement à la vérification de tout le matériel mis à disposition des employés. Prévenir vaut en effet bien mieux que guérir. Dans le monde du BTP c’est bien un détail qui compte !